Le plein d’énergie

Présentation de la conférence gesticulée

Notre modèle de civilisation va bientôt s’effondrer. Chaque Français a 120 esclaves à son service pour maintenir son niveau de vie actuel. Ce sont des esclaves énergétiques – sous forme de pétrole. On est tous accros au pétrole, et on va bientôt être en manque.

Comment ça va se passer ? Qu’est-ce qu’on peut faire ? Qui va s’en sortir ? On va changer de monde et le monde s’en fout. Il a tort. Il y aura bientôt deux types de personnes : celles qui ont vu cette conférence gesticulée et les autres.

J’y suis psychiatre, jeune rasta, expert pétrolier, organisateur communautaire, adepte du développement? personnel… Je réponds aux questions du dessus, j’y explique, en toute humilité, comment changer le monde quand on est simple bénévole associatif.

Ce que j’en dis

Je joue cette conférence gesticulée, auparavant nommé « Faim de pétrole », depuis 2008. Je me suis senti bien seul à mes débuts, de par mon inexpérience scénique, mais aussi, à part quelques bouquins pointus, les sources de ma conférence, parce que je l’étais.

10 ans et 100 dates plus tard, cette conférence a évolué. Je découvre en chemin que je ne suis plus seul à porter ces analyses : de grandes institutions mondiales reconnaissent maintenant elles-mêmes ce qui n’est plus évitable, des scientifiques se dévoilent, des mouvements s’organisent autour du paradigme d’une société post-pétrole.

L’idée de cette conférence gesticulée : rendre audible un discours catastrophiste. Il n’y a qu’en regardant la réalité en face que l’on peut sereinement se poser la question du « Que faire ? »

De l'éducation populaire en période obscure