Recherche-Action

J’ai entamé en octobre 2015 une recherche-action dans le cadre d’un Diplôme de Hautes Études en Pratiques Sociales porté par le réseau des CREFAD.  Ce blog se veut aussi un espace de partage de ce travail en cours.

Mon parcours professionnel m’a démontré que l’initiation à de nouveaux outils d’éducation populaire ne permet que très difficilement l’évolution de pratiques professionnelles, surtout dans des contextes très incertains, ce qui est bien souvent le cas.  Je cherche donc à éclairer ce qui se joue au sein d’un groupe dans un climat de fortes incertitudes, que j’appelle périodes obscures,  ces moments nécessaires à l’évolution d’un groupe d’une forme vers une autre.

Je poursuis aussi le défrichage  d’une pédagogie expérimentée ici et là dans mon parcours professionnel proposant un rapport au savoir, au groupe, au pouvoir, permettant de passer, selon les termes de Miguel Benasayag et Angélique Rey dans leur livre De l’engagement en période obscure, d’un engagement-transcendance, avec sa figure du militant triste, à un engagement-recherche. Je donne à cette intuition le nom de pédagogie de la tendresse.

Je souhaite proposer dans cette partie les textes et les ressources tirés de mon travail d’apprenti-chercheur.

De l'éducation populaire en période obscure